Enapter : Entrepreneurs de l’hydrogène

Notre vision

Un monde où les combustibles fossiles ne sont plus utilisés et l'hydrogène vert alimente le monde avec des sources d'énergie renouvelables.

Notre mission

Rendre l'hydrogène vert abordable et accessible à tous. Nous réduisons le coût de l'électrolyse de l'eau afin que l'hydrogène soit compétitif par rapport aux combustibles fossiles.

Notre objectif

Produire 10% des d'électrolyseurs produisant de l’hydrogène vert d'ici 2050. Nos objectifs sont fixés sur ceux du Hydrogen Council.

Pour y parvenir, nous travaillons avec réactivité, nous faisons le choix
de la simplicité et nous insistons sur la transparence.

L’electrolyseur AEM (Anion Exchange Membrane) est ce qui nous permettra d’y parvenir.

Nos électrolyseurs modulaires peuvent être utilisés individuellement ou en masse pour produire n’importe quelle quantité d’hydrogène sur site, quelle que soit l’application. Inspirés par la formidable réduction des coûts des panneaux solaires et des micropuces, grâce à la standardisation et à la production de masse, nous avons mis au point des électrolyseurs prêts à l’emploi pouvant être fabriqués à grande échelle.

Les électrolyseurs AEM produits en masse produiront l’hydrogène le moins cher.

Notre parcours.

Pour connaître les origines d’Enapter, il faut revenir aux collines luxuriantes de Chiang Mai, en Thaïlande. Sebastian-Justus Schmidt, directeur allemand d’une société de logiciels, s’y était installé pour se rapprocher de ses clients en 2004. C’est aussi l’année de création de la société italienne ACTA, spécialisée dans la R&D dans le domaine des piles à combustible et de l’électrolyse AEM. Des années plus tard, plusieurs prototypes de leurs électrolyseurs AEM sont installés dans la résidence durable de la famille Schmidt, la Phi Suea House.

2015

La Phi Suea House devient la première multi-résidence au monde à être autonome en énergie par un système d’énergie propre reposant sur l’hydrogène.

2017 — Fondation d’Enapter

Poussé par l’urgence climatique et convaincu de l’intérêt de l’hydrogène, Sebastian rachète ACTA et entame sa transformation en la rebaptisant Enapter : « En » pour « énergie », « apter » pour « adapter ».

2018

En collaboration avec les cofondateurs d’Enapter (son fils Jan-Justus et Vaitea Cowan, experte de la Phi Suea House), il développe rapidement l’entreprise, en embauchant de nouveaux collaborateurs en Italie et des développeurs logiciels à Saint-Pétersbourg.

2019

L’équipe ouvre un bureau à Berlin, ainsi qu’un nouveau site de production en série en Italie.

2020

Enapter lance l’électrolyseur AEM de troisième génération EL 2.1, entre en bourse avec une acquisition inversée et dévoile les plans de sa première installation de production de masse, le Campus Enapter.

2021

L’entreprise croît jusqu’à compter 165 employés, 140 clients dans 38 pays, et ouvre un bureau à Saerbeck, en Allemagne, pour préparer le lancement de la construction du Campus Enapter à l’automne 2021.

2021

Agrandissement des bureaux d'Enapter à Pise.